Yerupaga
accueil préparation en trek expéditions trucs & astuces liens à propos

Afrique
Tanzanie
Amérique du nord
    Alaska
    Nord-Est américain
    Ouest-canadien
         Côte ouest canadienne
         Rocheuses canadiennes
    Ouest-américain
        État de Washington
        Rocheuses américaines
    Québec
Amérique du sud
    Patagonie 
    Pérou
Asie
 
    Inde Ladakh
Europe
      Islande
      Turquie

Les Rocheuses américaines, au pays de Yogi l’ours

Expédition: du 4 juillet au 25 juillet 2007

Voici quelques faits saillants qui ont marqué notre expédition (notes du carnet de voyage)

Jour 1:
Montréal à Jackson Hole (Wyoming) via Denver (Colorado)

Nous avons installé notre premier campement au lac Lewis dans le parc national de Yellowstone.

Jour 2:
Journée de repérage afin de préparer notre premier trek en arrière-pays. Avant d’aller au bureau des « rangers » pour y chercher notre permis, nous nous sommes arrêtés au geyser Old Faithful dont le jet peut atteindre près de 40 mètres de hauteur. Cet attrait touristique est très populaire.  Il y a des milliers de personnes qui y circulent quotidiennement. Après ce bain de foule, nous rendons visite aux « rangers » ; malheureusement, celle qui nous accueille ne connaît pas l’état du sentier que nous avions planifié de faire, la Becler Trail. De plus, il n’existe plus de service de navette pouvant nous ramener à notre point de départ et les voitures sont rares sur la route du retour du sentier. Selon elle, plusieurs ours circulent dans ce territoire. Un résident de la région nous indique une alternative intéressante, soit faire la région des chutes Union Fall et Cave Fall. Avant de nous remettre notre permis de camping en arrière-pays, la ranger nous oblige à visionner un vidéo sur la sécurité au pays des ours, nous tentons de négocier avec elle lui expliquant notre expérience dans ce type de territoire, rien à faire, c’est la loi, visionnement obligatoire sinon pas de permis.

Jour 3: trek de 2 jours au pays de Yogi l’ours
En route vers Grassy Lake, nous croisons notre premier ours qui fuit à la vue de notre véhicule. Après 1h 30 de route en arrière-pays, nous arrivons au début de notre sentier. Le sentier est propice à la présence des ours. Nous adoptons une conduite préventive (voir section en trek, ours sur le sentier). Le sentier est facile et bien balisé. Après 4h 30 nous arrivons aux emplacements de camping. Par la suite, nous nous rendons à la chute Union Fall. Elle est d’une hauteur de 90 mètres. Afin de nous approcher de celle-ci, nous descendons une paroi, un bon défi. De retour à la tente, les moustiques nous envahissent. Nous planifions l’installation du campement pour ne pas alerter les ours ou celui qui semble avoir rodé dans le secteur les jours précédents. Notre emplacement de camping est superbe et très reposant. Nous sommes les seuls randonneurs dans le secteur.

Jour 4:
Après un déjeuner rapide, nous entreprenons notre retour. Il y a encore de nouvelles traces d’ours et des excréments frais sur le sentier. Nous parlons et chantons en marchant question de signaler notre présence à l’ours qui nous devance. Nous arrivons à l’auto après 3h 30 de marche. Nous prenons la direction de Cave Fall pour une plus petite randonnée. Les chutes sont de toute beauté, mais moins majestueuses que la Union Fall. Encore une fois la présence de Yogi l’ours se fait ressentir sur ce sentier. La majorité des randonneurs sont munis de poivre de cayenne, prêts à tout. Nous ne voudrions pas être dans les parages si une bête se montrait le nez, car nous sommes persuadés que le poivre de cayenne venant de ces nombreuses personnes serait plus nocif pour nous que l’animal de passage.

chute Union Fall

   

parc national Glacier

Old Faithful

Jour 5:
Nous quittons cette section du parc Yellowstone pour nous rendre à Yellowstone West. Le village de Yellowstone West est très commercial. Notre destination est celle de Norris Junction, un point d’arrêt pour visiter des bassins d’eau thermale. Les sentiers sont bien balisés, le paysage vaut le déplacement. L’odeur et la chaleur qui se dégagent du sol nous impressionnent. Nous installons notre tente dans un camping partagé avec des VR et des roulottes. Un contraste frappant et désolant avec nos premières journées. À notre grande surprise un énorme bison circule tout près de notre tente. Vive le camping en arrière-pays, il y a moins de danger !

Jour 6:
Notre destination aujourd’hui, le sommet du mont Washburn à 10 243 pieds (3 104 mètres). La montée se passe bien, la vue sur les paysages du parc est superbe.  Au sommet un ranger accueille les touristes. En résumé, malgré l’altitude du sommet, un sentier facile, une belle balade matinale. En après-midi nous visitons le canyon de Yellowstone. Les couleurs orangées des parois et la chute Low Fall nous émerveillent.

Nous rencontrons un Ranger expérimenté qui nous explique que le parc était autrefois le paradis des randonneurs, toutefois les sentiers ont disparu des cartes officielles sans aucune raison valable selon lui. Il nous propose de beaux sentiers non indiqués sur les cartes, mais annotés dans un livre que nous avons.

Jour 7:
Direction camping Indian Creek, un rendez-vous des randonneurs. Les hôtes sont sympathiques. Ils nous transmettent les conseils d’usage étant donné qu’un ours rode dans le site. Encore une fois, c’est plutôt un bison qui nous rendra visite. Nous nous rendons en après-midi à Mammouth hot spring une autre zone géothermique. Les chutes et les bassins d’eau chaude sont impressionnants. Le paysage est aride. Un serpent de près de 2 mètres attire notre attention et celle des enfants et des autres adultes. Cette région du parc nous fait comprendre davantage l’intérêt de celui-ci pour les touristes (trop nombreux). De retour au camping, nous profitons de la rivière à proximité pour se rafraîchir.








Norris

« Houdous »

Many Glacier

Jour 8:
Comme depuis le début de nos expéditions, le soleil s’annonce brûlant et la température torride. Nous quittons notre campement tôt pour nous diriger vers le sommet du Mont Sepulcher. Notre objectif est d’atteindre ce sommet (9 652 pieds) avant midi, heure où le soleil sera le plus accablant. Le sentier, aucunement balisé mais repérable à cause des indications du ranger, débute dans une prairie, territoire habité par des ours (ce qui devient fréquent depuis le début de notre expédition).

 Après une heure de marche, nous commençons l’ascension de la montagne pour atteindre le sommet 3 heures plus tard. Une magnifique vue du parc Yellowstone s’offre à nous. À notre descente, nous croisons de gigantesques pierres nommées des « Houdous » par les amérindiens. Nous traversons une forêt qui fût ravagée par un incendie de forêt. Nous avons eu besoin du GPS pour nous rendre à notre destination de retour. En résumé, une belle randonnée de 20km en 8 heures de marches à plus de 38o C.

Jour 9:
La chaleur des dernières journées nous force à nous diriger vers le nord. Nous prenons le chemin du parc national de Glacier à 571km.

Jour 10:
Nous nous rendons au camping Many Glacier, nous avons aperçu un autre ours en nous rendant à ce site. Après l’installation du campement, nous nous dirigeons vers le sentier du Ginnell Glacier. Ce sentier nous charme avec ses lacs de glacier, ses champs fleuris et ses nombreuses chutes. Arrivés au glacier, nous réalisons l’effet du réchauffement de la planète. Ce glacier perd d’année en année du terrain. À notre retour nous en profitons pour nager dans un lac d’eau de glacier, un feeling très spécial, mais surtout rafraîchissant car il fait encore plus de 38o C. En soirée nous apprenons que la majorité des sentiers sont maintenant fermés dû à la présence d’ours grizzly qui sont en migration vers le sud.

 





Jour 11:
Nous changeons de section du parc pour nous rendre à un sentier encore ouvert, le Highline Trail the Garden Wall. Ce sentier longe les glaciers. Le spectacle en valait le déplacement. Tout au long de nos 18km en zone alpine 7 200 pieds, nous croisons des chèvres de montagne qui se laissent approchées sans nous craindre. Nous avons connaissance qu’une mère grizzly et son petit ne sont pas très loin de nous. Nous sommes attentifs, toutefois nous ne les verrons pas.

Jour 12:
Jour de repos, de toute façon les sentiers des deux sections au nord du parc sont fermés. Les marcheurs ne peuvent s’y aventurer sous peine d’amende sévère. Les grizzlys sont maîtres des sentiers. Les ours peuvent migrer sans être dérangés par l’homme. En après-midi, nous profitons d’une petite chute pour nous rafraîchir et faire de la lecture. 

Jour 13:
Même scénario, les sentiers demeurent inaccessibles.  Nous visitons le parc en voiture sur la réputée route « Going to the Sun Road », par la suite nous quittons cette section du parc pour nous rendre à l’entrée sud-est du parc Glacier « Two Medecine » région peu touristique.

Jour 14:
Aujourd’hui, notre objectif est d’effectuer le passage de deux cols : le Pitamakan et le Dawson. La zone est non recommandée pour le camping étant donné la présence trop importante d’ours. Nous avons débuté notre randonnée tôt afin de profiter de la fraîcheur du matin. Le sentier que nous empruntons est bien balisé. Dès nos premiers kilomètres, nous distinguons des traces d’ours sans pour autant les voir. Notre premier col franchi à 7574 pieds d’altitude, nous passons sur une merveilleuse crête vers le second qui est à 8073 pieds d’altitude. Notre descente se fera au pas de course, car nous devons rejoindre un bateau que nous ne voulons pas manquer, car il nous permettra de traverser un lac (ce qui réduit notre journée de randonnée de 9 kilomètres). Enfin à bord de cette navette, nous retournons au camping et profitons du reste de la journée pour nous détendre dans un lac entouré des montagnes que nous avons explorées durant notre rando  de 22 kilomètres.

Jour 15:
Le ranger est impressionné de notre rando de la veille. Il nous propose un autre sentier de choix, moins exigeant, mais très beau ; le Scenic Point Trail, 11 kilomètres allé et retour. La montée est de toute beauté et le sommet à 7530 pieds d’altitude nous permet de voir d’un côté, les plaines arides du Montana et de l’autre, les rocheuses Américaines. En soirée, il y a un avertissement d’un orage important. Cette tempête débute vers 11 h 30. Le tonnerre, les éclairs, la grêle et le vent violent nous sortent de notre sommeil. La quantité d’eau qui tombe nous étonne; nous avons l’impression d’être dans un bateau en pleine tempête. La tente tient le coup, la tempête se calme et nous poursuivons notre nuit.

Jour 16:
Au levé, nous constatons que l’orage a été très violent. Nous apercevons quelques grêlons à la grosseur d’une balle de golf encore présents sur le terrain et des branches d’arbre qui se sont brisées sous la force du vent. Nous discutons avec d’autres randonneurs à leur première expérience qui nous disent avoir eu une bonne frousse durant la nuit. Après le petit déjeuner, nous prenons la route pour nous rendre au parc Grand Teton. Notre première soirée sera au camping Lizzard Creek, un petit site charmant sur le bord du lac Jackson.

Jour 17:
Nous nous dirigeons vers le camping de Jenny Lake, la mecque des randonneurs. Au cours de cette journée, nous nous procurons le permis pour notre trek en arrière-pays et nous avons nolisé une navette pour qu’elle nous laisse au début du sentier de la Teton Crest Trail. Par la suite, nous profitons de la journée pour explorer le secteur de Jenny Lake. 

Jours 18,19, 20: un trek à faire
La partie de la Teton Crest Trail que nous avons effectuée est une randonnée de 60km en 3 jours. À notre première journée, nous découvrons la beauté du parc, les montées sont abruptes par endroits. Nous parcourons ce sentier dans une prairie fleurie. Après avoir passé un col de 9732 pieds d’altitude, nous poursuivons notre chemin sur un haut plateau à la recherche d’un endroit où nous pourrons installer notre campement pour la nuit. Il y a très peu d’eau sur notre parcours, à cette recherche s’ajoute aussi un endroit où nous pourrons suspendre notre nourriture à l’abri des ours. Enfin, nous trouvons un endroit de rêve pour nous installer pour la nuit à 9539 pieds d’altitude.

Au levé, nous sommes heureux de ne pas avoir eu la visite d’un ours durant la nuit. Au cours de la matinée, des odeurs d’épices agrémentent notre randonnée. 
Plus la journée avance, plus la chaleur est suffocantes (42o C) Les paysages se multiplient, nous traversons un endroit nommé Alaska Bassin, une terrasse de pierres qui est unique. Après un nouveau col, la vue des Grand Teton nous saisi, c’est magnifique ! Le moment est spéciale émus nous ne pouvons nous empêcher d’apprécier ce point culminant de notre expédition. 
Enfin d’après-midi, nous installons notre campement près d’une rivière dont le bruit des torrents nous fait relaxer.

Notre dernière journée est une ascension graduelle jusqu’à notre dernier col de 10722 pieds d’altitude avec une vue panoramique et une descente vers notre point de retour. Plus nous approchons vers la conclusion de ce trek, plus nous croissons des touristes ce qui contraste avec les dernières journées passées en pleine solitude. Ce trek en vaut la peine.

Jour 21:
Préparatifs du retour et visite de la ville de Jackson Hole. Cette visite touristique de boutique en boutique aura été pour moi plus fatigante que nos randonnées de 20 kilomètres. Jackson Hole est une ville fort sympathique avec de bons bistros et restos. Pour notre dernière nuit, nous avons logé au Jackson Hole Lodge, un hôtel adéquat pour le prix (120$ US) que nous avions réservé par internet.

Jour 22:
Retour à Montréal via Chicago par United Airline et Air Canada, les deux vols se passent bien.


parc Glacier


Grand Teton


sur le sentier


Grand Teton
Grand Teton

Points de repère

Quand y aller : le meilleur temps de l’année pour y faire un trek est de fin juin à fin août, juillet est le mois le plus achalandé. En juin, plusieurs sentiers peuvent être enneigés donc il faut prévoir crampons et piolet.

Comment y aller : un vol international jusqu’à Jackson Hole. Par la suite, la location d’un véhicule est un moyen intéressant pour faire de grandes distances. Toutefois, il existe des bus qui peuvent vous amener aux différents parcs. Vous pouvez vous y rendre par la route en passant par le Canada ou le Nord des États-Unis.

Livres de référence : « Rocky Mountain » édité chez Lonely Planet.
« Hiking in the Rocky Mountain» édité chez Lonely Planet.
« Yellowstone Trails a Hiking Guide» par Mark Marschall, édité Yellowstone National Park, 2003 (ce livre était encore disponible au parc. Il permet de repérer des sentiers non indiqués sur les nouvelles cartes du parc)




Coût: Un droit d’entrée pour chacun des parcs par véhicule est exigé. Selon le nombre de jours passés dans ces parcs, il est préférable de prendre un laissé passé annuel pour l’ensemble des parcs de la région. Il faut prévoir pour un site de camping 15 $ US par jour. Pour camper dans les parcs nous n’avons pas eu besoin de réserver, toutefois certains campings sont plus achalandés que d’autres, il faut donc prévoir arriver tôt. Pour le camping en arrière-pays les permis sont obligatoires. Si vous réservez à l’avance des frais sont exigés, sinon à 48 heurs d’avance il n’y a aucun frais. Pour plus d’information, visitez le site web des parcs.
Pour le parc Yellowstone http://www.nps.gov/yell/index.htm
Pour le parc Glacier http://www.nps.gov/glac/index.htm
Pour le parc Grand Teton http://www.nps.gov/grte/index.htm

Pour la nourriture, s’approvisionner aux villes importantes près est la meilleure solution, les épiceries près des parcs sont rares et il n’y a pas un grand choix d’aliments dans celles qui sont à proximité.

Autres considérations : Étant donné la présence importante d’ours sur le territoire, il faut avoir une approche préventive dans vos comportements en arrière-pays. De plus, pour les longues randonnées vous devez prévoir une bonne quantité d’eau car sur certains sentiers il a très peu de possibilité de s’approvisionner en eau.

 

Bonne expédition !







Galerie de photos
Yellow Stone
Yellow Stane

parc national Yellow Stone parc national Yellow Stone "Mammouth"
Bison mule deer

bison cerf-mulet "mule deer"
Lac Lewis
Yellow Stone Norris Junction
parc national Yellow Stone lac Lewis parc national Yellow Stone Norris Junction
Yellow Stone Cave Fall
parc national Yellow Stonne parc national Yellow Stonne
Scenic Point Many Glacier
parc national Glacier parc national Glacier
lac Lewis Many Glacier
chèvre de montagne parc national Glacier
Lac Jackson
parc national Grand Teton
lac Jackson parc national Grand Teton
Grand Teton Grand Teton
parc national Grand Teton parc national Grand Teton
ours brun ours imaginaire
ours brun ours imaginaire sur le sentier
Low Fall
Mammoth Hot Spring
Ginnell Glacier
Low Fall Mammoth Hot Spring Ginnell Glacier 
Yellwstone Canyon Yellowstone parc national Glacier
Yellowstone Canyon Incendie de forêt parc national Glacier







 retour à l'accueil     retour vers le haut de la page 
copyright Benoit Marsan 2010
  



 Sommaire  
   accueil
   
préparation
       entraînement
       équipement
       avant un départ
   en trek
       sans trace
       au pays de l'ours
       que faire si...

   expéditions
  
      Afrique
           
Tanzanie
        Amérique du nord
           Alaska
           Nord-Est américain
           Ouest-canadien
             
Côte ouest canadienne
             Rocheuses canadiennes

           Ouest-américain
                État de Washington
                    récit de voyage
           
Rocheuses américaines
           Québec
       Amérique du sud
           Patagonie
           Pérou
                récit de voyage   

       Asie
 
        Ladakh
                récit de voyage

       Europe
         Islande
               récit de voyage
                     Turquie        
   trucs et astuces
   liens
   à propos