Yerupaga
accueil préparation en trek expéditions trucs & astuces liens à propos

Afrique
Tanzanie

Amérique du nord
    Alaska
    Nord-Est américain
    Ouest-canadien
         Côte ouest canadienne
         Rocheuses canadiennes
    Ouest-américain
        État de Washington
        Rocheuses américaines
    Québec
Amérique du sud
    Patagonie 
    Pérou
Asie
 
    Inde Ladakh
Europe
      Islande
      Turquie




Le Ladakh, une terre accueillante

Expédition: du 27 juin au 23 juillet 2009

Voici quelques faits saillants qui ont marqué notre expédition (notes du carnet de voyage)

Jours1 à 4:

Nous sommes arrivés à Leh (3 500 m). Cette ville est enclavée dans les montagnes de l’Himalaya. L’atmosphère y est très spéciale: les moines bouddhistes côtoient les hindous et leurs vaches sacrées en liberté ainsi que les prières musulmanes au petit matin. Les gens sont très chaleureux et accueillants.

Au chapitre de la nourriture, nous avons goûté la cuisine indienne, chinoise, tibétaine et italienne (pizza végé au four), le tout pour la somme astronomique de 15$ CDN par jour pour deux, thé inclus !

Dès notre arrivée, nous avons ressenti la diminution de l’oxygène causée par l’altitude. Notre recette pour y faire face était 4 litres d'eau par jour, 4 comprimés d'ail (2 000mg), de l'ibuprofène au coucher et beaucoup de repos. Nous avons aussi monté quelques petits sommets pour y visiter des temples bouddhistes et marché plusieurs kilomètres par jour ce qui nous a permis de s’acclimater à l’altitude.

   

moine bouddihiste
Leh




Trek dans les vallées de Markha et de Karnak 10 jours, jours 5 à 14




Hemis

mont Kangyaze

village de Markha

Jour 5: Shang Sumdo (3 790m) à Lartse (4 150m)

Visite au festival du monastère bouddhiste d’Hemis, par la suite nous nous rendons au début du trek; toutefois, notre poneyman et ses poneys ont 3 heures de retard. Nous avons profité de cette attente pour découvrir le charme des tentes de thé et pris le temps de savourer le thé du marchand. Nous avons enfin entrepris notre trek, les paysages étaient merveilleux.

Jour 6: Lartse (4 150m) à Nimaling (4 825m) via Kongmaru La (5 289m)

Aujourd’hui nous avons franchi un haut col du Ladakh, soit à 5 289m d’altitude. Les montagnes sont belles et hautes. La montée du col a été difficile non pas pour nos jambes, mais en raison du manque d’oxygène. Nous avons dû arrêter régulièrement pour reprendre notre souffle, la beauté des cimes des montagnes était à couper le souffle (que nous n'avions plus ...). Le site de camping était formidable, mais trop haut en altitude, les maux de tête sont revenus, mais le repos arrange bien des choses. La vue sur le mont Kangyaze (6 400m) est un point culminant

Jour 7: Nimaling (4 825m) à un endroit sans nom (4 114m)

Sur la route nous avons rencontré des paysans de la vallée; notre contact avec ces gens a été très agréable.  Le sentier était encore plus spectaculaire que ce que nous avions imaginé. Nous avons profité de l’avance sur notre horaire pour visiter le village isolé de Marka. Notre site de camping (4 114m), inconnu des touristes, était superbe avec une vue sur le versant ouest du mont Kangyaze

Jour 8: un endroit sans nom (4 114m) à un autre endroit sans nom (4 680m)

L'approche de notre prochain col s’est faite par une montée graduelle en suivant une rivière de glacier dans la vallée de Karnak. Le guide nous a offert des fleurs sauvages à déguster, nous ne nous sommes pas fait prier pour y goûter et à notre tour, nous avons fait découvrir à notre guide de la ciboulette rustique.


Jour 9: Yakrupal (4 100m) à Zalung Karpo La (5 200m) - Khar (4 400m)

L’ascension costaude vers notre deuxième col s’est faite avec une certaine facilité. À notre arrivée à ce col, nous avons été surpris par une vue imprenable en plein coeur de l'Himalaya. Un 360 degrés qui nous a ébloui. Les formes des montagnes continuent à nous surprendre, les couleurs du rock et de la neige offrent de beaux contrastes.

Jour 10: Khar (4 400m) à Dat (4 386m)

Nous avons marché toute la matinée dans une gorge à 4 200m où poussait une forêt de saules. Ces arbres servent aux nomades pour chauffer leur maison de pierres l’hiver. Rendus au camp, nous visitons le village des nomades et nous discutons avec 2 d’entre eux et avec un moine qui nous invite à prendre le thé dans sa demeure.

Jour 11: Dat (4 700m) via Yar La (4 950m) à Lungmo Che (4 600m)

Nous poursuivons notre trek à travers un désert dans la chaîne de l’Himalaya. C’est une belle journée de marche sur une terre aride avec des montagnes au loin à perte de vue et nous passons un autre col en bonus.

Jour 12: Lungmo Che  (4 600m) à un endroit que connaît le «poneyman»

Ce matin à 5 heures, la neige couvre le sol du campement. À 6 heures, le soleil est apparu et 5 minutes plus tard, la neige avait disparu. Cette journée est la deuxième dans le désert où les montagnes sont de plus en plus arides. Nous avons croisé des chevaux sauvages et des yaks. Notre camp du jour 12 se trouve par hasard à moins d'un kilomètre d’un campement de 100 travailleurs indiens payés au salaire de 2.35$/jr pour ramasser des roches pour la construction de routes. Ce sont des adolescents et de jeunes adultes qui voient pour la première fois un touriste et une touriste. Dès notre arrivée, notre présence a été rapportée. Ils viennent donc circuler devant notre tente, s’arrêtant pour nous observer. Ceci étant dit, notre équipage a fait le guêt une bonne partie de la nuit pour assurer la sécurité du camp.

Jour 13: Trukje (4 595m)

Pour fêter la fin du trek, nous avons proposé à notre équipe un événement spécial pour la dernière soirée. Au menu de celle-ci, un festin tibétain que nous avons partagé ensemble ainsi que des chansons du Ladakh et du Québec. Nous avons remis à chacun des membres de l’équipe un cadeau (pièce de vêtement). Il y avait beaucoup d’émotions; ce fût une très belle soirée.

Jour 14:

Ce matin, avant l’arrivée de la jeep qui nous ramène à Leh, nous sommes allés explorer un lac d'eau salée, le Tso Kar. Une odeur de mer se dégage de ce site. Cette petite randonnée a conclu ce trek extraordinaire.

col Zalung Karpo La

Khar

Tso Kar



L’Inde vue différemment, jours 15 à 28:

Road trip sur la célèbre Himalachal Road:

La plus haute route du monde! Les 490km pour aller de Leh à Manali ont pris 23 h de voiture sur 2 jours. Notre chauffeur privé avec sa jeep (une aubaine que nous avons négociée avec une agence locale) nous a fait
vivre de belles émotions. Les paysages sont magnifiques, nous roulons sur une route de sable et de roches avec quelques kilomètres pavés à 4 000m d’altitude et franchissons cinq cols dont un de 5 380m d’altitude. Une route en lacet qui frôle continuellement des précipices, qui traverse des cascades, des rivières et des murs de neige, mais surtout où l’on rencontre et croise de près d'autres véhicules, en particulier des autobus et de gros camions. Au-delà du spectacle de cette route, il y a des petits villages charmants où nous nous sommes arrêtés pour y prendre le thé.



"Himalachal Road


Manali:

Petite ville touristique où affluent les indiens pour se marier. Plusieurs touristes occidentaux sont attirés par le village de Old Manali à cause de la marijuana qui pousse en abondance à l’état sauvage. Un autre village Vashisht à 3km est fréquenté pour son hot spring et son caractère hindouiste. Un lieu sympathique qui nous fait découvrir une autre facette de l’Inde.

 Shimla:

L’ancienne capitale d’été des Britanniques à l’époque de la colonisation.  Cette ville est devenue un endroit de villégiature par excellence pour les Indiens de la région de Delhi. Nous nous y sommes rendus en bus pour la modique somme de 6$ CDN chacun pour un voyage de 9 h 30 sur des routes en lacet. Arrivés à Shimla, nous observons que la population est très dense. Étant plus au sud, nous constatons que nous nous approchons de la mousson, il pleut, il fait soleil puis la ville est enveloppée par un épais brouillard. Shimla est une ville charmante construite à flanc de montagne.


Vashisht


Delhi:

Après 12 heures de bus, nous sommes arrivés à Delhi : tout un contraste avec l’Inde que nous avions visité. Delhi est une ville où la pauvreté, avec tout ce que cela implique, est omniprésente.  Nous avons visité cette mégalopole en métro, à pied, en taxi et en rickshaw. Nous avons eu droit, tout au long des deux journées passées dans cette capitale, à des informations routières contradictoires à en perdre le Nord et cela, dans des rues bondées de monde où des commerçants tentaient de nous vendre à tout moment, toutes sortes de bidules. Pas très reposant!

Agra:

Pour fuir temporairement Delhi, nous avons réservé un taxi privé pour deux jours pour nous rendre à Agra. Ceci dit, le taxi privé est peu coûteux et est une bonne façon de voyager en Inde.  Notre chauffeur était népalais, super sympathique et très fiable. Nous nous sommes rendus à destination en 5 heures. Nous avons visité le Fort rouge, le Taj Mahal et un autre mausolée, le Itimad-ud-Daulah, appelé aussi le bébé Taj Mahal. La richesse de ces monuments contraste avec la pauvreté à proximité. Nous avons apprécié cette ville pour tous ses aspects culturels.

Le retour: 

Notre vol s’est bien déroulé. En bonus, nous sommes retournés durant l’escale à Amsterdam, ville (à 15 minutes de train) que nous avions déjà explorée en vélo il y a déjà 15 ans ; une ballade de 5 heures dans les quartiers les plus populaires.

Bonne expédition !



Le Ladakh: terre des nomades et paradis des trekkeurs

récit de voyage
Le Ladakh nous a séduit à tous égards. La beauté des vallées et des sommets nous a continuellement confirmé que nous avions choisi une destination hors de l’ordinaire. De plus, la gentillesse et la simplicité des gens de cette région nous ont enchanté. Ce trek en haute altitude nous a demandé d’être en bonne condition physique et d’avoir une capacité à faire face aux imprévus. Nos efforts, mis autant à la préparation qu’à la réalisation, ont été récompensés par d’innombrables souvenirs de ce trek en montagne. poursuivre le récit

col Lungmo Che







Galerie de photos
moine

Leh

Moine bouddhiste
Leh
Leh

vallée de Markha

Leh place du marché
vallée de Markha
"tea tent"

vallée de Markha
"tea tent"
vallée de Markha
vallée de Karnak

forêt de saules
vallée de Karnak
forêt de saules
Khar

vallée de Karnak

village nomade Khar
désert dans la vallée de Karnak
Manali

Manali
Manali
Terminus de Manali
Shimla

Shimla

Shimla
Shimla
Delhi

Taj Mahal

Delhi
Taj Mahal
leh
Vallée de Karnak
campement
Leh vallée de Karnak campement à  Dat







 retour à l'accueil     retour vers le haut de la page 
copyright Benoit Marsan 2010
  



 Sommaire  
   accueil
   
préparation
       entraînement
       équipement
       avant un départ
   en trek
       sans trace
       au pays de l'ours
       que faire si...

   expéditions
  
      Afrique
           
Tanzanie
        Amérique du nord
           Alaska
           Nord-Est américain
           Ouest-canadien
             
Côte ouest canadienne
             Rocheuses canadiennes

           Ouest-américain
                État de Washington
                    récit de voyage
          
Rocheuses américaines
           Québec
       Amérique du sud
           Patagonie
           Pérou
                récit de voyage   

       Asie
 
        Ladakh
                récit de voyage

       Europe
         Islande
               récit de voyage
                     Turquie      
   trucs et astuces
   liens
   à propos